Apprendre, Jouer, Innover et faire des erreurs : L'oeuf, la poule… Le têtard… Et la mutation !

Apprendre, Jouer et Innover : l’oeuf, la poule… Et le têtard !
Après ce double coup de fraicheur, Agile Tour Toulouse puis Innovation Games par Claude Aubry et Alexandre Boutin, ainsi que la discussion avec Arnaud Ozeau, je tenais à partager différentes ressources (au sens large) à propos de l’apprentissage (un pilier de notre métier) et du jeu comme forme d’apprentissage.
Avant tout, je tenais à vous sensibiliser au fait que “le jeu c’est sérieux”. Sans prendre le risque d’analyser pourquoi, je regrette que le jeu soit mal considéré par chez nous, et donc sous exploité.
Avant même de parler d’Innovation Game, il est regrettable que le jeu soit encore une forme innovante d’apprentissage. En effet, le jeu est une forme d’expérimentation ludique qui a comme heureux effet de bord un apprentissage par l’empirisme… Comment peut on le mépriser comme outil de formation ?
Et pour pousser un peu plus, le sport est pour moi une évolution du jeu. Et si on se focalise sur les sports collectifs, ils apportent cette dimension supplémentaire d’esprit d’équipe, et donc de Team Building. Et quand on pense que certains sélectionneurs d’équipes nationales sont chèrement payés pour venir exposer leurs principes à de grands managers…
Et je n’ai parlé de la mêlée de rugby (Aller les bleus!), le SCRUM, comme métaphore à une méthode agile du même nom… Oups! Je viens de le faire ;)
J’espère vous avoir un peu convaincu de l’intérêt du jeu dans l’apprentissage.
Dans tous les cas, voici quelques ressources qui vont dans ce sens…
APPRENTISSAGE
Tout d’abord, des livres autour de l’apprentissage :
- Pragmatic Thinking & Learning, chez Prag Prog
- Pragmatic Programmers, chez Prag Prog (orienté développeur)
- Passionnate Programmers, chez Prag Prog
- Apprentship Patterns (Merci à Olivier Azeau (@oaz) pour son excellent atelier sur le sujet, et notre discussion qui a suivi)
TOOLKITS
Quelques kits regroupant cette fois des conseils, parfois sous forme de retours d’expérience :
- Agile In A Flash
- Octo
- Xebia Essentials
GAMES
Enfin, quelques pointeurs sur des jeux, notamment agiles.
Et pour ceux que cela intéresse, je vous invite fortement à faire un tour sur le post d’Alexandre Boutin, afin de le harceler jusqu’à ce qu’il crée la mailing list Agile Games ;)
Quelques remarques sur ce post:
- je n’ai pas lu toutes ces ressources, vos retours sont donc les bienvenus
- je n’ai pas la prétention de le prétendre exhaustif, vos compléments sont donc les bienvenus
Enfin, une petite conclusion…
Une autre formidable source d’apprentissage… Et d’innovation… également dénigrée dans notre culture (à se demander comment on fait par chez nous;) est l’erreur !
Qui a dit Pénicilline ?!… ;)
XXX l’a formidablement dit en clôture de l’Agile Tour Toulouse 2011 (@att11) :
“[dans le sport (collectif)] les génies ont cette force mentale qui leur permet de tenter des choses, et à assumer si c’est une connerie”
Jean-Claude Bivert, CEO des montres Hublot, a soutenu plus clairement ce principe au cours de sa session à Lift 2011.
Tolérer, voire assumer, voire encore prôner le droit à l’erreur, implique par contre en parallèle de mettre en place des mécanismes qui permettent de :
1) détecter efficacement l’erreur
2) corriger rapidement l’erreur
3) apprendre de cette erreur
Mais je pense que cela pourrait faire le sujet d’un autre poste !…
Je résumerais seulement cela ainsi :
L’erreur est humaine. La récidive est criminelle
… Magnifions notre condition humaine, mais combattons le crime.

Batman

J’ai déjà abordé ce sujet dans un précédant post : Apprendre en s’amusant

Mais après ce double coup de fraicheur, Agile Tour Toulouse (@agiletoulouse / #att11) puis Innovation Games par Claude Aubry et Alexandre Boutin, ainsi que la discussion avec Olivier Azeau, je tenais à partager de nouvelles ressources (au sens large) à propos de l’apprentissage (un pilier de notre métier) et du jeu comme forme d’apprentissage.

Avant tout, je tenais à vous sensibiliser au fait que “le jeu c’est sérieux”. Je regrette que le jeu soit mal considéré par chez nous, et donc sous exploité. Il serait interessant de se demander pourquoi…

Avant même de parler d’Innovation Game, il est regrettable que le jeu soit encore une forme innovante d’apprentissage. En effet, le jeu est une forme d’expérimentation ludique qui a comme heureux effet de bord un apprentissage par l’empirisme… Comment peut on le délaisser comme outil de formation ?…

Lire la suite

iPad vs. MacBook

iPad vs. MacBook
Je suis actuellement en voyage *très itinérant* à l’étranger…
J’ai donc pris mon iPad et mon MacBook Air sur moi, mais je ne peux les utiliser que partiellement… Ce qui m’a permis de mieux cerner les différences entre utiliser un iPad et utiliser un MacBook (Air), et d’amorcer une réponse à cette même question que m’avait posée un collègue en début d’année alors qu’il hésitait à acheter l’un des deux…
Par contre j’oppose ici deux frères, l’iPad et le MacBook : je ne sais pas ce que cela donnerait dans les détails avec un cousin, à savoir l’iPad face à un PC portable.
Les plus d’un MacBook ####################
Toutes les applications comme sur un ordinateur de bureau. J’ai entièrement développé une application iOS sur mon MacAir (xcode, Photoshop, Git…).
En particulier Dropbox, qui est devenu pour moi un outil central. Sur mon McAir, j’ai instantanément accès à l’intégralité de mon répertoire Dropbox, sans avoir eu besoin au préalable de marquer les documents importants comme Favoris, afin d’être certain de les avoir sur mon iPad.
Autre application que j’utilise beaucoup et souffrant le portage, Keynote (équivalent de Powerpoint, mais terrifroyablement plus génial, évidemment ;) : au début de cette année j’avais une présentation dans le cadre d’une mission, et il s’est avéré que la visualisation sur iPad de cette présentation faite sur mon Mac n’était pas envisageable (rendu horrible sur certains slides). Dommage car ça en aurait mis plein la vue d’arriver avec mon iPad et le brancher au videoproj ;) Et pour le coup, je ne me serais pas vu préparer la présentation sur l’iPad : l’insertion d’images par exemple aurait été un peu laborieuse…
Enregistrer aisément des documents, notamment des pièces jointes… Pourquoi ?… Disons que je souhaite les manipuler ou les partager… Dans le monde iPad cela signifie qu’il faut une intégration entre l’application qui met à disposition le document (par exemple Mails) et celle avec laquelle je souhaite le manipuler (par exemple Dropbox ou Bookman) : cela existe mais ce n’est pas aisé ou systématique. Au passage, il est vrai : finalement, pourquoi vouloir faire cette manipulation de “enregistrer sur le disque”… Mais j’y reviens en fin de conclusion…
L’historique de mes mails : je ne suis pas encore très performant quand à la gestion de mes mails, du coup je garde l’intégralité de mes 20’000 mails, soit plus d’1 Go, sur mon MacAir. Sur mon iPad, j’ai par défaut accès aux 50 derniers : pas plus tard que ce matin cela vient de me faire défaut pour la 2D fois en 2 jours ;(
Et si j’écris un mail, je peux aisément insérer une pièce jointe, voire plusieurs : je n’ai pas encore trouvé comment insérer facilement plusieurs photos à un mail depuis Mails sur iPad.
L’accès à certains sites web…
Je ne parle évidemment pas du flash : pour rappel, votre iPad est incapable de lire du flash… Flash est pourtant une réalité…. Mais Apple à le pouvoir de   changer la réalité… Et en fait sa raison d’être !
Mais je parle de certains sites, je pense par exemple à des sites de gestion de projet, avec des formulaires, qui ne passent pas très bien sur iPad… Mais cela semble être en train de s’améliorer.
Enfin, en voyage par exemple, le MacBook se pose comme une extension bien pratique de votre lecteur mp3 (pas seulement iPod), votre appareil photo…
Les plus de l’iPad ####################
Sa taille… En était un, avant la sortie des Mac Air 11 pouces !
Mais son prix en reste un : si un iPad peut sembler couter une belle somme d’argent, il reste moins cher qu’un MacBook… Même si je viens de vous expliquer qu’il offre moins de possibilités.
Son autonomie… Là, je dis respect !
Ce qui en fait un (gros) iPhone :
- Sa puce 3G (si c’est un modèle avec puce)
- le GPS
- l’écran tactile… J’y reviens en conclusion…
- l’accelerometre
- le clavier virtuel (est-ce un atout ?… Oui dans la mesure ou il est entièrement parametrable, y compris selon la langue… Mais si il était aussi pratique, pourquoi y aurait il des claviers physiques dédies comme périphériques ?!…)
Ma conclusion est double.
Le seul cas où j’utilise mon iPad plutôt que mon MacAir, est les conférences sur au moins une journée, ou l’iPad est le seul à tenir la route en terme d’autonomie pour la prise de note. Sinon, pour rien au monde je n’échangerais mon MacAir contre un (autre ;) iPad… Alors que j’échangerais bien volontiers mon iPad contre un MacAir 11 pouces… Sachant que j’ai un iPhone comme compagnon idéal du MacAir !!!
Il y a trois choses qui je pense pourraient me faire changer d’avis :
- les jeux (sur iPad)… Mais avec Chrome qui porte Hungry Birds sur tout ordinateur pouvant supporter Chrome, on ne va pas dans le sens de l’iPad ;)
- les “lecteurs évolués de contenu”, je pense par exemple à l’application iPad de The Economist, qui permet de lire les articles via un “conteneur” vraiment bien au delà d’un Acrobat Reader.
- enfin, tout ce qui touche à l’écran tactile…. Mais comme l’a fait remarqué st. : avec OS X Lion, les Mac sont prêts à recevoir des écrans tactiles… Ça plus les MacAir 11 pouces… Pourquoi acheter un iPad dans l’avenir ?… Si ce n’est pour plaisir à Madame et aux Schtroumpfs… Afin de s’accorder un peu de répit le temps de mettre une bonne mine au p’tit frère à Modern Warfar 2 sur PS3 ;))
Peut être que la réponse est là : non pas qu’il faille acheter une PS3, mais “c’est pour Madame”… Je veux dire par là une Personae bien particulière, avec une utilisation bien précise, et j’ai envie de dire “réduite”, d’un ordinateur… Essentiellement du web (en excluant certains sites), du mail (sans trop jouer avec les pièces jointes), de la visioconf en famille (avec Skype ou FaceTime), et des jeux (pour elle seule ou avec son p’tit bout).
Enfin, avec le recule, l’écriture de cet article aura eu l’intérêt de me faire poser à chaque fois la question : “Mais pourquoi tu veux faire cela ? Et si tu en as vraiment besoin, pourquoi le fais tu ainsi ?”… Ce qui est globalement une bonne démarche, permettant parfois de tordre le coup à des habitudes antédiluviennes, et aberrantes de nos jours.
PS: l’écriture de cette article ne m’a couté que 5% d’autonomie sur mon IPad ;)

Je reviens d’un voyage *très itinérant* à l’étranger…

J’ai donc pris mon iPad et mon MacBook Air sur moi, mais je ne peux les utiliser que partiellement… Ce qui m’a permis de mieux cerner

les différences entre utiliser un iPad et utiliser un MacBook (Air)

et d’amorcer une réponse à cette même question que m’avait posée un collègue en début d’année alors qu’il hésitait à acheter l’un des deux…

Par contre j’oppose ici deux frères, l’iPad et le MacBook : je ne sais pas ce que cela donnerait dans les détails avec un cousin, à savoir l’iPad face à un PC portable…

Lire la suite

XP Days CH – Genève 2011

Cette année encore, en tant que Président de l’association Agile-Swiss.org, je participe à l’organisation des XP Day CH (xpday.ch).

Si vous souhaitez rencontrer des orateurs étrangers et francophones (Suisse, Quebec, France…), si l’agilité vous intéresse, quelque soit votre expérience, n’hésitez pas à jeter un oeil sur le programme :

http://xpday.agile-swiss.org/index.php?page=le-programme-2011

Et si vous êtes convaincus, poursuivez par le formulaire d’inscription : http://xpday.agile-swiss.org/index.php?page=les-inscriptions-2011

Et si vous êtes vraiment conquis, faites passer le mot, notamment sur Twitter via la mention @xpdaych

A très bientôt !

Git… Puisque tu t'acharnes contre moi : Reveeeenge !

Non, il ne s’agit pas du dernier opus du célèbre Worms… Bien que j’ai mis mon bandeau autour du front et sois prèt à lancer un Kamikaziiiii rageur !…

Il s’agit du retour d’une tranche de vie, que je pourrais résumer ainsi :

Ce que j’attend de mon gestionnaire de versions c’est qu’il soit comme une boite à bijoux, et non pas un labyrinthe dissimulant le Minotaure…

bijoux

J’avais déjà fait 2 posts sur Git :

… D’ailleurs merci pour vos retours !

Lire la suite

J’étais cons-Git car je suis pro-agile… (2/2)

Comme je vous le disais en introduction de la première partie de mon article (“J’étais cons-Git car je suis pro-agile… (1/2)“), j’ai commencé il y a plus d’un an maintnant un article en deux partie sur mon irritation envers ceux qui me semblaient aveuglèment pro-git.

Voici donc la seconde partie de cet article.

Encore une fois j’en appelle à votre clémence : cela remonte à plus d’un an… N’hésitez pas à me faire part de vos remarques.

A la suite de ma première réflexion (“J’étais cons-Git car je suis pro-agile… (1/2)“), Stephane a eu la bonne idée de m’aiguiller vers cet article de Schott Chacon : “Why You Should Switch from Subversion to Git“. Cela m’a permis d’affiner mon idée sur les conseils même d’un des auteurs du livre et acteur de Github.

J’en ai profité pour préciser le titre du post !

Je constate une montée en puissance de Git sur Subversion (migrations des repositories) dans les projets Open Source… Comme Subversion l’a fait il y a quelques années avec CVS…

Je suis critique non pas par obsession ou fétichisme envers SVN, mais je cherche à comprendre l’intérêt avant d’y passer éventuellement. De plus, je tiens à dire explicitement que j’aborde Git sous un angle d’équipe XP, avec les principes qui guide le fonctionnement d’une telle équipe…

Lire la suite

Agilité, iOS & iStoriz.com

Suite à la généreuse proposition de Sebastien de venir présenter mon applicaiton iStoriz.com au Groupe des Développeurs iPhone de Suisse Romande, j’ai donc préparé quelques slides à l’occasion de la séance mensuelle d’hier soir.

Au départ il devait s’agir que de la présentation d’iStoriz, mais au fil des mails avec Seb, il a été envisagé que je présente succinctement l’agilité (sachant que iStoriz manipule le concept de User Stories).

Et puis, étant donné que je viens de terminer ma mission de Scrum Master de l’équipe de développement iPhone de ViaMichelin.fr, s’est posé la question de faire quelques slides sur la mise en oeuvre de l’agilité dans un contexte de développement iOS.

blue water splash

Nous étions 9, mais j’ai apprécié de voir de nouvelles têtes. Je devais parler trois quarts d’heure, la session a finalement durée deux heures.

Comme je l’avais proposé à Sebastien, j’ai fait un ROTI en fin de session pour éveluation le niveau de satisfaction des participants…

Lire la suite

J'étais cons-Git car je suis pro-agile… (1/2)

Une des gue-guerres internes au royaume inagua, est la confrontation fratricide entre Stephane GIT et Jacques SUBVERSION…

J’avais donc écrit il y a un peu plus d’un an maintenant un draft de pamphlet à l’encontre de Git, et m’étais promis de le publier avant que je change d’avis…

Or, comme je sens que je suis en train de changer d’avis, il est urgent que je publie ce premier article !…

… Merci Bobo pour tes arguments qui me permettent d’évoluer !

Lire la suite

Lift11 : Faites des erreurs pour créer !

Dans la même veine que Marcel Kampman : Reinventing schools – project Dream School plus tard, Jean-Claude BIVER (célèbre pour son travail chez l’horloger suisse Hublot) nous fait l’apologie de l’innovation au travers de nos erreurs dans sa session “The importance of innovation and thinking different“.

mistake

Il commence par déplorer que l’éducation nous formate, et nous fasse perdre nos esprits créatifs…

Lire la suite