iPad vs. MacBook

iPad vs. MacBook
Je suis actuellement en voyage *très itinérant* à l’étranger…
J’ai donc pris mon iPad et mon MacBook Air sur moi, mais je ne peux les utiliser que partiellement… Ce qui m’a permis de mieux cerner les différences entre utiliser un iPad et utiliser un MacBook (Air), et d’amorcer une réponse à cette même question que m’avait posée un collègue en début d’année alors qu’il hésitait à acheter l’un des deux…
Par contre j’oppose ici deux frères, l’iPad et le MacBook : je ne sais pas ce que cela donnerait dans les détails avec un cousin, à savoir l’iPad face à un PC portable.
Les plus d’un MacBook ####################
Toutes les applications comme sur un ordinateur de bureau. J’ai entièrement développé une application iOS sur mon MacAir (xcode, Photoshop, Git…).
En particulier Dropbox, qui est devenu pour moi un outil central. Sur mon McAir, j’ai instantanément accès à l’intégralité de mon répertoire Dropbox, sans avoir eu besoin au préalable de marquer les documents importants comme Favoris, afin d’être certain de les avoir sur mon iPad.
Autre application que j’utilise beaucoup et souffrant le portage, Keynote (équivalent de Powerpoint, mais terrifroyablement plus génial, évidemment ;) : au début de cette année j’avais une présentation dans le cadre d’une mission, et il s’est avéré que la visualisation sur iPad de cette présentation faite sur mon Mac n’était pas envisageable (rendu horrible sur certains slides). Dommage car ça en aurait mis plein la vue d’arriver avec mon iPad et le brancher au videoproj ;) Et pour le coup, je ne me serais pas vu préparer la présentation sur l’iPad : l’insertion d’images par exemple aurait été un peu laborieuse…
Enregistrer aisément des documents, notamment des pièces jointes… Pourquoi ?… Disons que je souhaite les manipuler ou les partager… Dans le monde iPad cela signifie qu’il faut une intégration entre l’application qui met à disposition le document (par exemple Mails) et celle avec laquelle je souhaite le manipuler (par exemple Dropbox ou Bookman) : cela existe mais ce n’est pas aisé ou systématique. Au passage, il est vrai : finalement, pourquoi vouloir faire cette manipulation de “enregistrer sur le disque”… Mais j’y reviens en fin de conclusion…
L’historique de mes mails : je ne suis pas encore très performant quand à la gestion de mes mails, du coup je garde l’intégralité de mes 20’000 mails, soit plus d’1 Go, sur mon MacAir. Sur mon iPad, j’ai par défaut accès aux 50 derniers : pas plus tard que ce matin cela vient de me faire défaut pour la 2D fois en 2 jours ;(
Et si j’écris un mail, je peux aisément insérer une pièce jointe, voire plusieurs : je n’ai pas encore trouvé comment insérer facilement plusieurs photos à un mail depuis Mails sur iPad.
L’accès à certains sites web…
Je ne parle évidemment pas du flash : pour rappel, votre iPad est incapable de lire du flash… Flash est pourtant une réalité…. Mais Apple à le pouvoir de   changer la réalité… Et en fait sa raison d’être !
Mais je parle de certains sites, je pense par exemple à des sites de gestion de projet, avec des formulaires, qui ne passent pas très bien sur iPad… Mais cela semble être en train de s’améliorer.
Enfin, en voyage par exemple, le MacBook se pose comme une extension bien pratique de votre lecteur mp3 (pas seulement iPod), votre appareil photo…
Les plus de l’iPad ####################
Sa taille… En était un, avant la sortie des Mac Air 11 pouces !
Mais son prix en reste un : si un iPad peut sembler couter une belle somme d’argent, il reste moins cher qu’un MacBook… Même si je viens de vous expliquer qu’il offre moins de possibilités.
Son autonomie… Là, je dis respect !
Ce qui en fait un (gros) iPhone :
- Sa puce 3G (si c’est un modèle avec puce)
- le GPS
- l’écran tactile… J’y reviens en conclusion…
- l’accelerometre
- le clavier virtuel (est-ce un atout ?… Oui dans la mesure ou il est entièrement parametrable, y compris selon la langue… Mais si il était aussi pratique, pourquoi y aurait il des claviers physiques dédies comme périphériques ?!…)
Ma conclusion est double.
Le seul cas où j’utilise mon iPad plutôt que mon MacAir, est les conférences sur au moins une journée, ou l’iPad est le seul à tenir la route en terme d’autonomie pour la prise de note. Sinon, pour rien au monde je n’échangerais mon MacAir contre un (autre ;) iPad… Alors que j’échangerais bien volontiers mon iPad contre un MacAir 11 pouces… Sachant que j’ai un iPhone comme compagnon idéal du MacAir !!!
Il y a trois choses qui je pense pourraient me faire changer d’avis :
- les jeux (sur iPad)… Mais avec Chrome qui porte Hungry Birds sur tout ordinateur pouvant supporter Chrome, on ne va pas dans le sens de l’iPad ;)
- les “lecteurs évolués de contenu”, je pense par exemple à l’application iPad de The Economist, qui permet de lire les articles via un “conteneur” vraiment bien au delà d’un Acrobat Reader.
- enfin, tout ce qui touche à l’écran tactile…. Mais comme l’a fait remarqué st. : avec OS X Lion, les Mac sont prêts à recevoir des écrans tactiles… Ça plus les MacAir 11 pouces… Pourquoi acheter un iPad dans l’avenir ?… Si ce n’est pour plaisir à Madame et aux Schtroumpfs… Afin de s’accorder un peu de répit le temps de mettre une bonne mine au p’tit frère à Modern Warfar 2 sur PS3 ;))
Peut être que la réponse est là : non pas qu’il faille acheter une PS3, mais “c’est pour Madame”… Je veux dire par là une Personae bien particulière, avec une utilisation bien précise, et j’ai envie de dire “réduite”, d’un ordinateur… Essentiellement du web (en excluant certains sites), du mail (sans trop jouer avec les pièces jointes), de la visioconf en famille (avec Skype ou FaceTime), et des jeux (pour elle seule ou avec son p’tit bout).
Enfin, avec le recule, l’écriture de cet article aura eu l’intérêt de me faire poser à chaque fois la question : “Mais pourquoi tu veux faire cela ? Et si tu en as vraiment besoin, pourquoi le fais tu ainsi ?”… Ce qui est globalement une bonne démarche, permettant parfois de tordre le coup à des habitudes antédiluviennes, et aberrantes de nos jours.
PS: l’écriture de cette article ne m’a couté que 5% d’autonomie sur mon IPad ;)

Je reviens d’un voyage *très itinérant* à l’étranger…

J’ai donc pris mon iPad et mon MacBook Air sur moi, mais je ne peux les utiliser que partiellement… Ce qui m’a permis de mieux cerner

les différences entre utiliser un iPad et utiliser un MacBook (Air)

et d’amorcer une réponse à cette même question que m’avait posée un collègue en début d’année alors qu’il hésitait à acheter l’un des deux…

Par contre j’oppose ici deux frères, l’iPad et le MacBook : je ne sais pas ce que cela donnerait dans les détails avec un cousin, à savoir l’iPad face à un PC portable…

Lire la suite